Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue !

LA FAMILLE BARON.

  Retour page d'accueil       Retour page "Seigneurs de Bretagne"  

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

La famille BARON (le) est une ancienne famille du diocèse de Quimper, appelée à l'arrière-ban de Cornouaille en 1636, elle a donné un conseiller au présidial de Quimper en 1690. Cette famille a possédé les seigneuries de Kerléan, de l'Estang, du Boisjaffrez. Armes : D'argent à la fasce de sinople, accompagnée de trois trèfles de même ; aliàs : D'azur à trois têtes d'aigle arrachées d'argent. (P. A-Grancière).

BARON du TAYA et de la VILLEBEAUD. Armes : d'argent à deux lions affrontés de gueules, soutenant une moucheture d'hermines de sable. La famille BARON DU TAYA et DE LA VILLEBEAUD est anciennement et honorablement connue en Bretagne. Elle paraît avoir une origine commune avec la famille Baron de la Perdrillaye, du diocèse de Saint-Malo, qui portait des armoiries à peu près semblables : d'argent à deux lions affrontés de gueules soutenant une rose de même et dont les représentants, Gilles et François Baron de la Perdrillaye, de la paroisse de Papriac, furent condamnés par arrêt du 15 septembre 1670 à payer comme usurpateurs de noblesse une amende de 400 livres. Julien Baron, sieur du Taya, marié à Marguerite Edy, fut reçu en 1727 conseiller alloué de Ploërmel et fut député du tiers état aux États généraux de Bretagne en 1724. Son fils, Jean-Rodolphe Baron du Taya était procureur d'office de Loudéac quand il épousa à Mohon en 1739 Céline Martin de Gramusse ; il fut dans la suite sénéchal de la baronnie de Quintin, juge de police et de la manufacture des toiles dites de Bretagne, maire de Quintin, et fut anobli en octobre 1785, à la demande des États de Bretagne, par lettres patentes du roi Louis XVI, en récompense de ses services et de ceux de son fils unique, Rodolphe-François Baron, sieur du Taya, maire de Quintin. Il fit régler ses armoiries par d'Hozier le 31 décembre suivant. Rodolphe Baron du Taya, fils de Rodolphe-François, décédé en 1865, a été conseiller général des Côtes-du-Nord (aujourd'hui Côtes-d'Armor). A la même souche se rattache la famille Baron de la Villebaud, demeurée non noble, dont un représentant, Guillaume-François Baron de la Villebaud, né à Rennes en 1768, aide de camp du général Roussel, épousa en l'an X Marie-Louise de Talhouet-Boishorand, épouse divorcée du général Quantin (Chaix d'Est-Ange).

 © Copyright - Tous droits réservés.