Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue !

LA FAMILLE BUDES

  Retour page d'accueil       Retour page "Seigneurs de Bretagne"  

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

La Maison de BUDES est originaire de la Province de Bretagne. L'héritière de la branche aînée qui s'est éteinte, en avait porté les biens dans la Maison de Rosmadec, mais la Maison de BUDES subsiste encore, comme on va le voir par la Généalogie que nous allons en donner, d'après les instructions qu'on nous a fournies.

I. GUILLAUME BUDES, Chevalier, Seigneur d'Uzel & du Plessis-Budes, vivait en 1300. Il eut de Jeanne du Guesclin, fille de Robert, Seigneur du Guesclin, & de l'héritière du Broon :

1. SYLVESTRE, qui suit ;

2. GEOFFROY, rapporté après son frère aîné ;

3. BERTRAND, mort sans hoirs ;

4. JEAN, qui viendra en son rang ;

5. HECTOR, mort sans hoirs ;

6. CATHERINE, femme de Henri Cadoret, Seigneur de Lesponguen ;

7. Et UNODE BUDES, femme de Roland de Goudelin, fils de Guillaume, Seigneur de Goudelin, & de Jeanne de Trongoff.

II. SYLVESTRE BUDES, Chevalier, Seigneur d'Uzel, Lieutenant-Général des Armées, & Gonsalonier de l'Eglise Romaine, accompagna le Connétable du Guesclin en Espagne en 1366, & portait sa bannière à la bataille de Navarret. Il mourut à Mâcon l'an 1379, & avait épousé Renée Goyon, fille d'Etienne, Seigneur de Matignon, & de Jeanne Paynel. Il en eut pour fille unique :

MARGELIE BUDES, Dame d'Uzel, mariée 1° à Bertrand, Seigneur de Marchois & de Saint-Denoval ; 2° à Raoul, Seigneur de la Châteigneraye.

II. GEOFFROY BUDES, Ier du nom, Seigneur du Plessis-Budes en 1366, second fils de GUILLAUME, Seigneur d'Uzel, & de Jeanne du Guesclin, épousa Jeanne de la Feuillée, fille de Thibaut, Seigneur de la Feuillée, dont :

GEOFFROY BUDES, IIème du nom, Chevalier, Seigneur du Plessis-Budes en 1373, qui eut de sa femme, dont le nom est inconnu, GEOFFROY, mort peu après 1383, laissant pour héritière sa tante, dont on va parler ;

ROBIN, Chevalier, mort sans hoirs ;

Et LOUISE, Dame du Plessis-Budes après son neveu, femme de Jean, Seigneur de Couvran.

II. JEAN BUDES, Ier du nom, Chevalier, Seigneur du Hirel, quatrième fils de GUILLAUME & de Jeanne du Guesclin, mourut à la journée de Rosbecque en 1382. Il avait épousé Françoise, Dame du Hirel, dont :

1. GUILLAUME, qui suit ;

2. TRISTAN, Seigneur du Tertre-Jouan, auteur de la troisième branche, rapportée ci-après.

 

III. GUILLAUME BUDES, Seigneur du Hirel en 1403, épousa Clémence Madeuc, fille de Laurent Madeuc, Seigneur de Guemadeuc, & de Marie Goyon, dont :

 

IV. JEAN BUDES, IIème du nom, Chevalier, Seigneur du Hirel, marié à Margelie Brexin, veuve de Jacques de Guitté, Seigneur de Beaumont. Il en eut :

1. HENRI, qui suit ;

2. ALAIN ;

3. Et CHARLOT BUDES, Ecuyer en 1449, marié à Catherine de Pardo, dont JEAN BUDES, Seigneur de Villecarrée, mort sans hoirs.

 

V. HENRI BUDES, Seigneur du Hirel, succéda à son père, racheta & paya la Terre du Hirel les 24 Juillet 1429 & 10 Juillet 1434, & mourut en 1471. Il avait épousé Jeanne Bara, Dame du Gareth. dont il laissa :

1. JEAN, qui suit ;

2. ANTOINE, mort sans hoirs ;

3. Et SYLVESTRE BUDES, mort sans alliance.

 

VI. JEAN BUDES, IIIème du nom, Chevalier, Seigneur du Hirel & du Gareth, rendit aveu de la Terre du Hirel le 29 Mars 1469, & épousa Catherine le Pennec, fille de Michel le Pennec, Seigneur de Kerdour, & Maître-d'Hôtel de la Duchesse de Bretagne. De ce mariage vinrent :

1. BERTRAND, qui suit ;

2. Et FRANÇOIS, Seigneur de Validays, Gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi Louis XII.

 

VII. BERTRAND BUDES, Seigneur du Hirel, du Gareth & du Coédic (ou Couédic), succéda à son père, rendit aussi hommage de la Terre du Hirel le 16 Avril 1504, & mourut en 1535. Il épousa, le 15 Août 1507, Françoise le Voyer, Dame du Coédic, morte en 1539, fille de Jean le Voyer, Seigneur de la Cornillière, & de Marguerite Madeuc, & eut :

1. CHRISTOPHE, Seigneur du Hirel, mort sans alliance l'an 1552 ;

2. JACQUES, qui suit ;

3. JEAN, Abbé de Blanche-Couronne ;

4. MARGUERITE, femme 1° de Jean, Seigneur de Boisjegu ; & 2° de Jean Troussier, Seigneur du Pont-Menard ;

5. CATHERINE, morte fille ;

6. Et ANNE, morte aussi sans alliance.

 

VIII. JACQUES BUDES, Seigneur du Hirel, du Gareth & du Coédic, Procureur-Général au Parlement de Bretagne, ayant succédé à son frère aîné l'an 1553 , épousa, par contrat du 29 Décembre 1561, Béatrix de Romillé, Baronne de Sacé, fille de Charles de Romillé, Seigneur de la Chesnelaye, & de Françoise de Couvran. De ce mariage vinrent :

1. FRANÇOIS, Seigneur du Hirel, mort sans avoir été marié à la prise de Quilhec ;

2. CHARLES, qui suit ;

3. RENÉ, Seigneur de Boussé, mort sans enfants de Marguerite, Dame du Pont-Avice ;

4. CHRISTOPHE, Seigneur du Plessis-au-Noir, marié à Anne, Dame du Ruflay, dont :

- CHARLES, Seigneur du Ruflay, Conseiller au Parlement de Bretagne, mort sans hoirs en 1643 ;

- CLAUDE, Seigneur du Plessis-au-Noir & du Ruflay, Prêtre & Prieur de Saint-James de Beuvron ;

- BÉATRIX, femme d'Olivier de Taillefer, Seigneur de la Brunaye, fils d'Alain de Taillefer, Seigneur de la Brunaye, & de Jeanne du Châtelier ;

- Et LOUISE, Religieuse ;

5. JEAN, Seigneur de la Courbe, mort sans hoirs de Renée Arel, fille de François Arel, Seigneur de Kermarker, & de Jeanne de la Lande ;

6. JULIEN, auteur de la seconde branche, rapportée ci-après ;

7. FRANÇOISE, morte jeune avant Avril 1605 ;

8. ANNE, femme de Thomas Franches, Seigneur de Laumône ;

9. Et ESTHER, morte jeune.

 

IX. CHARLES BUDES, Seigneur du Hirel, du Plessis-Budes, de Guébriant, Baron de Sacé, & c., fut élu par les Etats de Bretagne à la naissance du Dauphin, pour en aller témoigner leur joie au Roi HENRI IV. La Province eut toujours tant d'estime pour lui, qu'il fut choisi plusieurs fois pour venir en Cour faire ses remontrances. Il obtint en justice la Terre de Guébriant pour les droits qu'il avait contre les héritiers de cette Seigneurie. Il mourut le 26 Janvier 1619, & avait épousé, le 7 Octobre 1591, ANNE BUDES, sa parente, fille unique de JEAN, Seigneur de Quatrevaux, & de Marie du Houlle. De ce mariage vinrent :

1. JACQUES, Baron de Sacé, mort jeune ;

2. YVES, qui suit ;

3. JEAN-BAPTISTE, Comte de Guébriant, né au Château du Plessis-Budes en Bretagne, le 2 Février 1602. Il fit ses premières campagnes en Hollande, se trouva aux sièges d'Aletz & du Wignon, où il fut dangereusement blessé d'une mousquetade à la joue ; eut une Compagnie dans le Régiment de Piémont, Infanterie, en 1630, ensuite dans le Régiment des Gardes ; servit dans l'Armée du Roi en Allemagne en 1635 ; fut créé Maréchal-de-Camp, contribua beaucoup à la victoire gagnée à Rhinaut (Rhinfeld) près de Wittemweyer (Wittenveiher ou Wittenweier), le 9 Août 1638, & à la prise de Brisach le 9 Décembre suivant, étant Lieutenant-Général des Armées du Roi. Il gagna la bataille de Kempen près de Cologne, le 17 Janvier 1642, fit prisonniers les Généraux Lambery & de Bercy ; eut pour ses belles actions le bâton de Maréchal de France à Narbonne le 22 Mars 1642 ; prit les villes de Nuits, de Kempen, de Durenne & de Lin ; & fut blessé au bras au siège de Rosweil d'un coup de fauconneau, dont il mourut le 24 Novembre 1642, après avoir pris cette place. Il n'eut point d'enfants. Il avait épousé, en 1632, Renée du Bec (Renée du Bec-Crespin de Vardes), morte le 2 Septembre 1659, designée première Dame d'Honneur de la Reine MARIE-THÉRÈSE D'AUTRICHE, & fille de René du Bec, Marquis de Vardes, Chevalier des Ordres du Roi, Gouverneur de la Capelle, & d'Hélène d'O ;

4. FRANÇOIS, mort jeune en 1615 ;

5. RENÉE, femme de Guy du Gourray, Seigneur de la Coste, fils de Jean, & de Jeanne du Plessis ;

6. ANNE, morte en 1617 ;

7. Et MARGUERITE, morte en 1623.

 

X. YVES BUDES, Chevalier, Baron de Sace, Seigneur du Hirel, du Plessis-Budes & du Gareth, né en 1601, mort le 8 Janvier 1631, avait épousé Françoise Bouhier, remariée à Jacques, Baron de Saint-Gilles, Gouverneur de Bayeux, dont elle eut aussi des enfants. Elle était fille de Robert, Seigneur de Beauregard, & de Marie le Mignot. De son premier mari vinrent :

1. HENRI, Comte de Guébriant, Marquis de Sacé, mort sans alliance à Rouen, en Février 1655 ;

2. CHARLES, Seigneur du Hirel, tombé en démence ;

3. ANNE, fille d'Honneur de la Reine, morte sans alliance vers 1647 ;

4. Et RENÉE, Comtesse de Guébriant, Marquise de Sacé, mariée, à Paris le 11 Septembre 1655, à Sébastien de Rosmadec, Marquis de Molac. Par son contrat de mariage, il fut stipulé que le second fils qui naîtrait d'elle, prendrait le nom & les armes de BUDES, & la qualité de Comte de Guébriant.

 

SECONDE BRANCHE.

IX. JULIEN BUDES, Seigneur de Blanche-Lande, sixième fils de JACQUES, Seigneur du Hirel, & de Béatrix de Romillé, épousa 1° Anne Arel, Dame de Kermarker, fille de François, Seigneur de Kermarker, & de Jeanne de la Lande ; & 2° Françoise de Rosmar, fille de Pierre, Seigneur de Kerdaniel, & de Françoise du Poulpry. Il eut du premier lit :

1. PIERRE, Seigneur de la Courbe, tué au siège de Saint-Omer en 1638 ;

2. SAINTE, Dame de Kermarker, alliée, 1° en 1639, à Claude, Marquis du Châtel ; mais ce mariage ayant été dissous, elle se remaria 2° à Jacques Anzeray, Seigneur de Courvaudon, Conseiller au Parlement de Rouen, dont elle n'eut point d'enfants.

Et du second lit :

3. FRANÇOIS, Chevalier, Seigneur de Blanche-Lande & de Launay-Couvran, cité dans le Laboureur, qui ne laissa d'Anne de Carnavalet, autrement dite Carnavanoi, qu'un fils, mort au berceau ;

4. JEAN-BAPTISTE, qui suit ;

5. Et ARMAND, tué en Allemagne, sans avoir été marié. Le P. Simplicien fait cet ARMAND second enfant du second lit ; mais le Mémoire qui nous a été envoyé, nous apprend qu'il était le troisième.

 

X. JEAN-BAPTISTE BUDES, Seigneur de Blanche-Lande, épousa, le 22 Novembre 1695, Jeanne-Thérèse Kerousi. Le P. Simplicien la fait cousine germaine de son mari ; mais elle n'était que sa nièce à la mode de Bretagne, & fille de Sébastien Kerousi, & de Catherine de Rosmar, fille de Claude, Chevalier, Seigneur de Kerdaniel, & de Jeanne Huon de Keraufret. De ce mariage sont issus :

1. JEAN-BAPTISTE, qui suit ;

2. JOSEPH-MARIE-LOUIS, dit le Comte de Budes, Chevalier de Saint-Louis, Capitaine au Régiment de Penthièvre, Cavalerie, né en 1699, mort en 1755. Il avait épousé, en 1726, Angélique de Varennes, veuve depuis 1720, de Charles Fleuriot, Comte de Langle, & soeur du Comte de Varennes, Colonel du Régiment de Lorraine, dont N... DE BUDES, mort en 1728 ;

3. JOSEPH-MARIE, Chevalier de Saint-Louis, Chef d'Escadre des Armées Navales, & Commandant de la Marine à Rochefort, où il est mort en 1760. Il avait épousé 1° Marguerite le Demours-de-Kernilien, dont il n'a point eu d'enfants ; & 2° Jeanne-Marguerite de Kergariou, fille de Joseph, Seigneur de Coétiliou, & de Marguerite-Henriette Fage, dont il a eu JOSEPH, mort jeune, & ROSE DE BUDES, Pensionnaire en l'Abbaye Royale de Saint-Antoine-lès Paris ;

4. JEAN-FRANÇOIS, Prieur-Commendataire de Compriant, Diocèse de Bordeaux ;

5. & 6. REINE-MAURICETTE, morte en 1718, & JEANNE, morte fille.

 

XI. JEAN-BAPTISTE DE BUDES, Comte de Guébriant, Chevalier, Seigneur de Launay-Couvran, du Coédic & de Kerdaniel, député en Cour par les Etats de Bretagne, Capitaine au Régiment du Roi, & ensuite nommé Colonel au Régiment de Luxembourg, Province, fut tué en Italie à la bataille de Guastalla le 19 Septembre 1734 [Note : La bataille de Guastalla qui eut lieu le 19 septembre 1734 oppose les Français et Piémontais aux Autrichiens. Victoire de Charles-Emmanuel III de Savoie qui prend Novare aux Autrichiens]. Il avait épousé, le 1er Février 1728, Françoise Aeton (Eaton ?) de Marsais, fille de Jean-Charles Aeton de Marsais, dont sont issus :

1. LOUIS-JEAN-BAPTISTE-SPIRIDION, qui suit ;

2. & 3. Deux filles, nommées par le P. Simplicien dans l'Histoire des Grands Officiers de la Couronne, & mortes en bas âge ;

4. Et JEANNE-FRANÇOISE, qui vit en 1772.

 

XII. LOUIS-JEAN-BAPTISTE-SPIRIDION DE BUDES, dit le Comte de Guébriant, Chevalier, Seigneur de Coédic, de Launay-Couvran, de Kerdaniel, d'abord Mousquetaire du Roi dans sa seconde Compagnie ; fait Capitaine de Cavalerie dans le Régiment Royal-Etranger en 1758, a servi en Allemagne, s'est trouvé à toutes les batailles qui se sont données en 1765, a été nommé Colonel du Régiment de Penthièvre, député en Cour de la part des Etats de Bretagne, fait Chevalier de Saint-Louis en 1770, & n'est point encore marié en 1772.

 

TROISIÈME BRANCHE.

III. TRISTAN BUDES, Seigneur du Tertre-Jouan, second fils de JEAN, Ier du nom, Seigneur du Hirel, & de Françoise, Dame du Hirel, eut de sa femme, dont on ignore le nom :

1. YVES, qui suit ;

2. OLIVIER, Chevalier, mort à la guerre sans hoirs en 1415 ;

3. Et ROLAND, Chevalier.

 

IV. YVES BUDES, Ier du nom, Seigneur du Tertre-Jouan en 1420, épousa Anne du Ruflay, fille d'Eon, Seigneur dudit lieu, dont :

1. NORMAND, qui suit ;

2. JEAN, Chevalier, Ecuyer du Duc de Bretagne en 1450 ;

3. & 4. FRANCOIS & HENRI, morts sans alliances.

 

V. NORMAND BUDES, Seigneur du Tertre-Jouan, épousa, le 22 Décembre 1442, Olive Dolo, de la Maison de Robien, de laquelle il eut entr'autres enfants :

 

VI. YVES BUDES, IIème du nom, Chevalier, Seigneur du Tertre-Jouan en 1489, qui épousa Jeanne de Poencé, d'une ancienne famille dans l'Evêché de Tréguier, dont vinrent :

1. JACQUES, qui suit ;

2. ALAIN, Seigneur de la Croix-Cadio, qui partagea avec son frère en 1536 ;

3. Et un autre JACQUES, dit le Jeune, Seigneur de la Croix-Noye, marié à Françoise le Moyne, dont il n'eut point d'enfants.

 

VII. JACQUES BUDES, dit l'aîné, Chevalier, Seigneur du Tertre-Jouan, mort en 1555, avait épousé Anne de Callac, fille de Prégent de Callac, Seigneur de Talcoëtmeur, & de Jeanne de Château-Thro. Il en eut :

1. FRANÇOIS, qui suit ;

2. JEAN, Seigneur de Quatrevaux, Lespinac & Bienassis, Gouverneur de Domfront, marié à Marie du Houlle, fille de Claude, Seigneur du Houlle, & de Louise du Pé, dont ANNE, Dame de Quatrevaux, mariée, le 7 Octobre 1591, à CHARLES BUDES, Seigneur du Hirel, son cousin germain ;

3. Et JACQUES BUDES, Seigneur de Saint-Guen, mort sans hoirs.

 

VIII. FRANÇOIS BUDES, Seigneur du Tertre Jouan & de la Noë-Seche en 1581, épousa 1° Barbe de Gourvinec, fille de Guy, Seigneur de Creahanic, & de Jeanne de la Forest ; & 2° Anne de Saint-Aubin, veuve de Jean le Bigot, Seigneur de la Ville-Bougaut, & fille de René de Saint-Aubin, Seigneur de Tremartin, & d'Urbaine de Reil. Du premier lit vinrent :

1. NICOLAS, mort jeune ;

2. RENÉE, femme de Philippe du Halgoët, Seigneur de Kergrech ;

3. ISABEAU, mariée à Barthélemy Pinart, Seigneur de Cadoalan ;

4. MARGUERITE, alliée 1° à François le Noir, Seigneur de Brangolo ; & 2° à Jean Visdelou, Seigneur de Kermarker.

Et du second lit vinrent :

5. JEAN, qui suit ;

6. RENÉE, mariée à Jean de la Villeon, Seigneur des Marais ;

7. YOLANDE, femme de Jean, Seigneur de Boisgelin, morte sans hoirs ;

8. Et MARIE, qui épousa, le 15 Janvier 1585, Charles, Seigneur de Keraly.

 

IX. JEAN BUDES, Seigneur du Tertre-Jouan, de la Noë-Seche & de Ploufragan, épousa, le 31 Août 1596, Louise de Gourvinec, fille de Guy, Seigneur de Besit, & d'Isabeau de Callac.

Il en eut :

1. CHRISTOPHE, qui suit ;

2. OLIVIER, Chevalier de Malte, Commandeur d'Auson ;

3. MELCHIOR, Seigneur de Guen, qui se fit d'Eglise après la mort de Catherine de Suasse, dont il eut des enfants ;

4. FRANÇOIS, Chevalier de Malte, Commandeur de Mauléon ;

5. JACQUES, Seigneur de la Plesse, Chanoine de Cornouaille, mort en 1645 ;

6. MARGUERITE, femme de Claude le Picard, Seigneur de la Fosse-David ;

7. MARIE, femme de Gilles Jegou, Seigneur de Kervilion, fils d'Olivier, Seigneur dudit lieu, & de Louise Etienne ;

8. Et CATHERINE, mariée à Isaac de Roumelin, Seigneur des Loges.

 

X. CHRISTOPHE BUDES, Seigneur du Tertre-Jouan, de la Touche, Carmene & autres lieux, Conseiller au Parlement de Rennes, épousa, le 15 Octobre 1625, Renée Bouilly, fille de Guillaume, Seigneur des Portes, de Trebrit, & de Marguerite de Rosmadec, dont :

1. JEAN, Chevalier, reçu Conseiller au Parlement de Bretagne, mort avant son père, en Septembre 1655, ne laissant qu'une fille en bas-âge de Jeanne Brandin, fondatrice du Couvent des Religieuses de Rennes, appelées les Dames Budes, comme on appelle à Paris les Dames Miramionnes ;

2. CLAUDE, Seigneur de la Noë-Seche ;

3. & 4. RENAUD & FRANÇOIS, Chevaliers de Malte ;

5. MARGUERITE, morte en Décembre 1651, mariée à Vincent le Borgne, Seigneur de Lesquiffiou, fils de Jean, Seigneur dudit lieu, & d'Anne de Ploeuc ;

6. LOUISE, femme d'YVES BUDES, Comte de Guébriant, Seigneur de Cosguerou, fils de Christophe de Guébriant, Seigneur de Roslan & de Marie de Kerfaint-Gily ;

7. Et JEANNE.

L'Abbé le Laboureur a donné la Généalogie de cette Maison à la fin de son Histoire du Maréchal de Guébriant.

Les armes : d'argent, au pin de sinople, que depuis, par concession du Roi, ceux de cette Maison ont augmentées de 2 fleurs de lys de gueules, posées une à chaque flanc. (La Chenaye-Desbois et Badier).

 

Note : Les membres illustres et récents de la famille Budes de Guébriant :

- Anne-Marie Budes de Guébriant (1651-1674), sœur au couvent de la Visitation, morte à 23 ans, à l'origine de la fondation du couvent de la Retraite à Rennes avec sa mère Jeanne Budes de Guébriant ;
- Alain Budes de Guébriant, Comte de Guébriant (1852-1931), maire de Saint-Pol-de-Léon, conseiller général du Finistère ;
- Alain Budes de Guébriant, Vicomte de Guébriant (1905-1944), petit-fils du précédent, maire de Saint-Pol-de-Léon, conseiller général du Finistère ;
- Ernest Budes de Guébriant, comte de Guébriant (1815-1899), arrière-grand-père du précédent ;
- Jean-Baptiste Budes de Guébriant (1602-1643), maréchal de France, 1er Comte de Guébriant ;
- Mgr Jean Budes de Guébriant (1860-1935), missionnaire, archevêque, supérieur général des Missions étrangères de Paris ;
- Joseph-Marie Budes de Guébriant (1701-1760), chef d'escadre des armées navales ;
- Sylvestre Budes de Guébriant (1779-1845), pair de France sous la Restauration ;
- Hervé Budes de Guébriant, comte de Guébriant (1880-1972), fils d'Alain Budes de Guébriant (1852-1931) ;
- Jean Budes de Guébriant (1911-2001), fils du précédent, frère d'Alain (1905-1944), explorateur (Haut-Amazone), diplomate ;
- Louis Budes de Guébriant, (1916-2005), cousin germain du précédent, journaliste français.

 © Copyright - Tous droits réservés.