Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Sellois

LA SELLE-EN-LUITRE

  Retour page d'accueil       Retour Canton de Fougères  

La commune de La Selle-en-Luitré (bzh.gif (80 octets) Kell-Loezherieg) fait partie du canton de Fougères. La Selle-en-Luitré dépend de l'arrondissement de Fougères, du département d'Ille-et-Vilaine (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur La Selle-en-Luitré, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de LA SELLE-EN-LUITRE

La Selle-en-Luitré vient du latin "cella" (sanctuaire). 

La Selle-en-Luitré est à l'origine un petit monastère comme semble l'attesté le mot "selle" (ou Celle). Avant la Révolution, l'église de La Selle est une trêve de la paroisse de Luitré et dépend de l'ancien évêché de Rennes. Nous voyons en 1740 et 1761 les nouveaux recteurs de Luitré, René et Joseph Le Bannier, prendre possession de l'église de La Celle (Selle) en même temps que de celle de Luitré. 

La Selle-en-Luitré est érigée en commune en 1794 et en paroisse indépendante en 1802. La Selle-en-Luitré possédait un cimetière dès 1600.

Note : liste non exhaustive des recteurs de la paroisse de La Selle-en-Luitré : Julien Louyer (1803, décédé en 1810). N... Bruneau (1810-1813). Michel-François Pommereuil (1813-1820). Louis Anger (1820-1822) . Louis-Vincent Tirel (1822, décédé en 1853). N... Gaultier (1853-1858). N... Sourdin (1858-1863). Isidore Le François (1863-1868). Pierre Chartrain (à partir de 1868), .....

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de LA SELLE-EN-LUITRE

l'église Saint-Jean-Baptiste (XVI-XIX-XXème siècle). Dédiée à saint Jean-Baptiste, l'église de La Selle-en-Luitré appartient en grande partie au XVIème siècle. Elle se compose d'une nef terminée par un chevet droit dont l'ouverture a été bouchée ; au Nord sont accolées deux chapelles ajourées de fenêtres flamboyantes ; du même côté est la sacristie, surmontée d'une tribune ouvrant sur le sanctuaire et présentant encore l'écusson de la famille du Bois-le-Houx : fretté d'argent et de sable de six pièces. Les droits de prééminences appartenaient jadis, en effet, dans l'église de La Selle-en-Luitré, aux seigneurs du Bois-le-Houx, en Luitré. Ils y avaient un enfeu seigneurial et une litre ou ceinture dont on voit les restes à l'extérieur de l'édifice. Le bas de la nef, ainsi que le clocher, sont plus modernes que le chevet. Les autels sont garnis de retables ; le maître-autel porte la date 1681 ; sur l'autel Saint-Pierre on lit : Divo Petro 1686, et sur celui de la Sainte-Vierge : Langlois fecit 1687. Extérieurement, on remarque une porte dont l'arc est en accolade et une énorme gargouille figurant un monstre hideux placée entre les deux pignons aigus des chapelles septentrionales. Au Midi on retrouve les armoiries des du Bois-le-Houx et la date 1665, époque à laquelle une grande partie de l'église dut être remaniée. On conserve à La Selle-en-Luitré une jolie croix processionnelle du XVIIème siècle, présentant le Christ, et à ses extrémités les quatre Evangélistes avec leurs animaux symboliques (Pouillé de Rennes). Aujourd'hui l'église comprend une nef à chevet droit, accostée au nord de deux chapelles et d'une sacristie. Le mur sud porte les armes des seigneurs du Bois-le-Houx en Luitré et la date de 1665. Un cadran solaire présente les mêmes armes avec la date de 1664. On voit encore quelques traces d'une litre aux armes des seigneurs du Bois-le-Houx, qui entourait autrefois l'église à l'extérieur et à l'intérieur. Le retable du maître-autel, oeuvre de François Langlois, date de 1681 : il est restauré en 1822 et en 1871 (la statue de saint Jean Baptiste date de 1871, et les statues de saint Joseph et saint Paul datent de 1822). Les deux retables latéraux du côté nord datent de 1686 (Divo Petro) et de 1687 (Langlois). Les seigneurs du Bois-le-Houx possédaient jadis un enfeu dans l'église : leurs armes ornaient aussi les verrières. La sacristie présente les armes des seigneurs du Bois-le-Houx ; 

les Sacrés-Coeurs de la Chérine. Cette petite chapelle, bâtie à côté du manoir moderne de la Chérine, a été bénite le 31 juillet 1849 par M. Gautier, curé de Saint-Léonard de Fougères (Pouillé de Rennes) ;

la croix du cimetière. Son socle est chargé de deux têtes de mort ; 

des maisons (XVII-XVIIIème siècle) ; 

le puits, situé au lieu-dit La Basse Chérine ; 

A signaler aussi : 

l'ancienne maison surnommée l'Audience et située au bourg de La Selle-en-Luitré. Il s'agit du siège de la juridiction de la seigneurie du Bois-le-Houx. Elle a été démolie en 1887 ;

les retranchements de Vaux, situés route de Beaucé ; 

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de LA SELLE-EN-LUITRE

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.